Vous êtes ici : Accueil > Démarche > Accueillir, former, valoriser les personnels
Publié : 30 septembre 2016

Accueillir, former, valoriser les personnels

La professionnalisation de la formation initiale des futurs professeurs et personnels d’éducation est un enjeu majeur de la loi de refondation de l’école de la République. Elle s’opère désormais de manière progressive, dès la licence, puis durant les deux années de master. Il s’agit d’une évolution profonde par rapport au modèle de formation, où l’acquisition des savoirs précédait les apprentissages professionnels.

Première académie d’accueil et de formation des personnels d’enseignement et d’éducation, l’académie de Versailles doit prendre en charge un nombre toujours plus élevé de nouveaux enseignants dans le premier (1 751 stagiaires à la rentrée 2015) comme dans le second degré (1 517 stagiaires à la rentrée 2015), auxquels s’ajoutent des contractuels en nombre presque équivalent.

Cependant, la réussite des élèves ainsi qu’une difficulté à attirer et fidéliser les enseignants dans ses territoires les plus fragiles demeurent le point nodal des problématiques de l’académie de Versailles dans un contexte de croissance constante et massive de ses effectifs.

Or, la réussite de tous les élèves repose, dès le début de leur scolarité, sur une prise en charge adaptée, pédagogiquement et didactiquement. L’accompagnement et la formation de chaque professeur, mais aussi des équipes, constituent donc des enjeux majeurs pour l’académie de Versailles.

Il convient d’adopter une démarche nouvelle où, tout au long du cursus de formation initiale et/ou continue, savoirs et compétences professionnelles se combinent en étroite relation avec les contextes d’exercice du métier et les approches scientifiques et didactiques.

La formation professionnelle vise également à permettre la mise en œuvre des pratiques pédagogiques et éducatives les plus propices à la réussite et au bien-être des élèves et répondre à trois grands objectifs : l’adaptation immédiate des personnels à leurs fonctions, l’adaptation aux évolutions prévisibles de leur métier, l’acquisition ou le renforcement de compétences professionnelles.

Il ne s’agit pas de juxtaposer des savoirs et des compétences, mais de les combiner en relation étroite avec les situations d’exercice du métier et avec les finalités pédagogiques et professionnelles des « personnels pour mieux les accueillir, les former et les valoriser » (quatrième axe de réflexion).