Vous êtes ici : Accueil > Réussir > Engager une nouvelle dynamique territoriale

La taille de l’académie de Versailles est une opportunité à condition de « définir des politiques différenciées et adaptées à chaque territoire ». L’objectif est de faire émerger des solutions concrètes qui, d’une part, tiennent compte du contexte social, scolaire et géographique et, d’autre part, s’appuient sur des stratégies de co-construction avec les acteurs impliqués.

Les découpages pertinents se cherchent, se déclinent et se réinventent à différentes échelles qui se veulent interconnectées.

Leur mise en synergie doit « conforter l’action des réseaux dans un cadre académique défini » en adaptant le champ territorial pour l’animation et la formation des acteurs à la nature du sujet, de la thématique et/ou du projet.

La politique académique en impulsion et en appui de l’initiative locale est un facteur clé de succès de la conduite du changement dans les environnements pluriels et complexes de ses départements.

En fonction du contexte local, il peut s’avérer nécessaire de mobiliser simultanément plusieurs leviers relevant de compétences partagées. Si le bassin d’éducation peut être l’échelon pédagogique capable de traduire la politique académique en ajustant les orientations aux besoins et aux ressources d’un collectif diversifié d’établissements (EPLE, Gréta, CFC..), d’autres maillages territoriaux sont à conforter et à développer pour optimiser la déclinaison des politiques publiques transversales.

C’est pourquoi, il faut davantage « mobiliser les partenaires et les ressources » pour créer les conditions d’une plus grande efficience dans le cadre de la modernisation de l’action publique au service de la réussite des élèves de l’académie de Versailles.