Vous êtes ici : Accueil > Apprendre et agir

Apprendre et agir dans le monde du 21ème siècle

La conduite d’une transformation de notre système éducatif, pour plus d’efficacité, plus de justice et une exigence toujours plus grande, engage les différents acteurs de l’académie de Versailles au plus près des territoires pertinents pour pouvoir « apprendre et agir dans le monde du 21ème siècle ».

Ils doivent donc être encouragés et soutenus dans leurs initiatives afin de mobiliser pleinement le potentiel des ressources sociodémographiques, culturelles et économiques de la région Ile-de-France. Il s’agit de construire des dispositifs ouverts sur leur environnement, en suscitant l’émergence d’« incubateurs » de parcours de formation favorisant l’insertion sociale et professionnelle. Ils doivent être envisagés jusqu’aux plus hauts niveaux de qualification contribuant ainsi à la dynamique des territoires.

Les Campus des métiers et des qualifications sont, en ce sens, une opportunité de développer des écosystèmes performants au sein de pôles de compétitivité et de répondre aux enjeux d’innovation et de besoins en formation des acteurs économiques. C’est un axe de progrès pour l’académie de Versailles car ils constituent un levier d’une formation renouvelée dans son organisation comme dans ses objectifs.

Le rapprochement des environnements économiques, sociaux, culturels, de la recherche et éducatif, facilitera le développement de compétences offrant une visibilité accrue sur des parcours de formation adaptés à chacun.
Il est par ailleurs souhaitable d’acquérir des compétences interculturelles, qui ne sont pas innées et qui s’acquièrent par l’éducation et l’expérience vécue afin de réussir sa vie dans toute la complexité et l’hétérogénéité du monde moderne qui est le nôtre. Apprendre à vivre ensemble entre tous les membres de la communauté mondiale représente un enjeu d’une actualité toute particulière pour l’académie de Versailles

JPEG - 45.2 ko

L’apprentissage de la citoyenneté et du vivre ensemble est un objectif pédagogique aussi important que la transmission des savoirs. Il participe à la construction de l’individu propre à « favoriser l’engagement individuel et collectif ».

Il donne aux élèves les moyens de s’engager dans des activités scolaires ou hors temps scolaire, d’agir, d’échanger avec autrui, de conquérir leur autonomie et d’exercer progressivement leur liberté et leur statut de citoyen responsable.

Le rapport à autrui est crucial dans la construction de l’identité, car toute identité se construit en fonction de l’« altérité » ou des « altérités », par rapport aux « autres » et sous le regard extérieur des « autres ».

L’ouverture sur le monde invite à une plus grande mobilité des acteurs de l’éducation. Si celle-ci recouvre l’ensemble des séjours hors du territoire français à des fins pédagogiques, professionnelles, linguistiques ou culturelles, d’autres modalités peuvent être envisagées dans l’objectif de « promouvoir l’expérience de la mobilité comme valeur éducative ».

La socialisation, essentielle à la construction personnelle, nécessite d’ouvrir le champ des possibles en permettant l’accès à d’autres savoirs et à une culture rendant possible l’exercice de l’esprit critique. La maîtrise de codes, de règles, de systèmes et de représentations mettent en jeu des connaissances et des compétences qui sont sollicitées comme outils de pensée et de communication à condition d’avoir pu « acquérir les nouveaux langages » et de les mobiliser.

Visite de Monsieur le recteur Daniel Filâtre, le 10 mars 2016, sur le stand de l’académie de Versailles au salon Educatice